16 novembre 2008

Bilbo le Hobbit - le film (sortie 2011)

69216669

Bilbo le Hobbit raconte l’aventure que vit Bilbo, un hobbit ou semi-homme comme les humains les appellent parfois. Il aime sa vie tranquille et campagnarde mais sa quiétude est interrompue par l’arrivée du magicien Gandalf. Avant même de s’en rendre compte, Bilbo est enrôlé comme voleur par une compagnie de nains menés par leur chef Thorin. Leur quête est de récupérer le trésor volé par le dragon Smaug à la Montagne Solitaire. Durant leur périple, ils rencontrent de nombreux obstacles et ennemis. A peine partis, ils sont capturés par des trolls et ne s'en sortent que grâce à l'astuce de Gandalf, qui les mène ensuite à la maison d’Elrond, un seigneur elfe bienveillant où ils se ressourcent et planifient la suite du voyage.

La prochaine étape consiste à traverser les Monts Brumeux, mais les cols sont hostiles et le seul refuge qu’ils trouvent renferme des gobelins auxquels les nains et Gandalf échappent de justesse. Bilbo, lui, se cogne la tête et ne se réveille que plus tard. Il trouve alors par hasard un anneau qui s’avérera très utile car il a le pouvoir de le rendre invisible. Mais l’anneau appartient à la créature surnommée Gollum, avec qui Bilbo joue à un jeu d’énigmes dont l’issue déterminera le sort de Bilbo (soit libre ou dévoré). Acculé, ce dernier demande « qu’ai-je dans ma poche ? », question que Gollum trouve illégitime et qui le pousse à aller chercher son anneau mais il découvre alors qu’il a trouvé la réponse trop tard : Bilbo a l’enfilé presque inconsciemment et s’est échappé.

La compagnie a à peine le temps de se regrouper qu’elle est assaillie par les loups et les gobelins qui les poursuivent. Bilbo et ses compagnons s’échappent in extrémis grâce aux aigles géants qui les emmènent à la maison de Beorn, un homme capable de se transformer en ours. Le groupe en profite pour reprendre des forces et s’apprête à affronter la dernière étape géographique importante avant la Montagne Solitaire : la traversée de la Forêt Noire. A l’orée de ce sombre passage, Gandalf quitte la compagnie, qui se fait capturer tour à tour par des araignées géantes, puis par les elfes de la Forêt dont le roi, n’appréciant guère l’attitude arrogante de Thorin, enferme les nains. L’anneau magique se révèle vital et permet au groupe de s'échapper de ces mauvaises passes. Il sert surtout par la suite à dissimuler Bilbo qui, de par son rôle attitré de cambrioleur, vole une coupe en or à Smaug dans son antre même. Celui-ci entre dans une colère noire et ravage la ville d’Esgaroth, qui a brièvement accueilli la compagnie après la traversée de la Forêt Noire. Bilbo est cependant parvenu à repérer une faiblesse dans l’armure d’écailles et d'or du dragon, et cette information, relayée par une grive parlante, arrive juste à temps aux oreilles de l’archer d’Esgaroth Bard, qui s’en sert pour terrasser le dragon.

La nouvelle de la mort du dragon suscite bien des convoitises car il y a maintenant un trésor à reprendre. Les elfes de la Forêt Noire, ainsi que les hommes survivants d’Esgaroth assiègent Thorin devant la Montagne Solitaire et ce dernier, obsédé par un joyau de son héritage familial, l’Arkenstone, qu’il ne parvient pas à retrouver, refuse toute négociation et demande des renforts à son cousin Dáin, qui se trouve dans les montagnes avoisi-nantes. C'est en fait Bilbo qui a pris l'Arkenstone avant que les nains puissent s'en apercevoir, et il tente de débloquer la situation en l'offrant à Bard afin que ce dernier s’en serve lors de pourparlers. L'arrivée de Dáin complique encore la situation, mais les parties n'ont pas le temps de s’entretenir car, à ce moment, une nouvelle menace apparaît : les gobelins ont préparé une attaque et c’est ainsi que commence la Bataille des Cinq Armées, mettant aux prises les hommes, les elfes et les nains contre les gobelins et leurs alliés les loups. La situation semble désespérée tant le deuxième camp est en surnombre, mais l'arrivée des aigles géants fera pencher la balance en faveur du premier.

Bilbo entreprend ensuite le long chemin du retour et découvre qu’il a été déclaré mort durant son absence de près d'une année, et que ses cousins avides tentent de récupérer ses biens. Il reprend cependant ce qui lui appartient et bien que sa réputation de bon hobbit convenable soit ternie à jamais, il a gagné l’amitié et le respect des elfes, des hommes et des nains.

Posté par Fabouuu à 18:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Bilbo le Hobbit - le film (sortie 2011)

Nouveau commentaire